Goûts & aspects

La micro-pousse de radis rose est croquante, légèrement piquante avec un goût sucré légèrement poivré et une note de radis mature en fond de bouche surprenante.

Le rose de ses tiges contraste avec le vert tendre de ses feuilles. Elles colorent votre assiette et apportent le coté piquant et aromatique du radis rose à chacun de vos plats.

En cuisine

Vous pouvez l’utiliser pour rehausser les plateaux de sushis, les entrées, les potages, salades, sandwichs, burgers, plats principaux et assiettes de fromages.

Comme toujours, micro-pousses, aromates, légumes brutes et autres merveilles de la nature où issues d’une agriculture saine, n’auront que votre imagination comme limites pour émerveiller vos sens, nourrir vos cellules et votre esprit.

Rejoignez nous et partagez vos créations sur Facebook : Les Jardins TOTEM

Nutrition

Nutriments : Riches en vitamine C, B1, B2, B3, A et P et en minéraux tels que le calcium, le magnésium, le potassium, l’iode, le fer, le zinc, le phosphore et le soufre.

Propriétés : C’est un diurétique naturel, antifongique et antibactérien, elle contribue à détoxifier l’organisme, purifier le sang, prévenir la constipation et bien d ‘autres encore.

Comme tous les autres aliments elle doit être consommé en quantités adaptées et régulières, uniquement dans le cadre d’un régime alimentaire équilibré. Ces propriétés sont tirées d’ouvrages scientifiques ou sites Internet de référence. Ces informations sont données à titre informatif, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager une responsabilité. Pour tout usage des micro-pousses dans un but thérapeutique, veuillez consulter un médecin.

Histoire

Présent dans nos contrées depuis le Néolithique, le radis était très populaire pendant l’Antiquité. Les différents peuples qui le cultivaient l’appréciaient pour ses qualités nutritionnelles autant que pour ses propriétés médicinales.

Probablement originaire d’Asie Mineure, le radis faisait déjà partie du menu des Babyloniens et des Égyptiens il y a 4 000 ans. Chez les Grecs, le radis était dédié à Apollon. Le dieu recevait parfois des radis en or comme offrandes. Charlemagne, dans ses fameux capitulaires, recommandait à ses sujets la culture de l’excellente racine.

Le radis du Moyen Âge n’avait probablement pas grand-chose à voir avec les variétés que nous consommons aujourd’hui. Le radis noir n’est arrivé en France qu’au XVIe siècle : il ne sera consommé que 200 ans plus tard ! Le petit radis rouge, tout rond, n’a fait son apparition qu’au XVIIIe siècle.